•  
  •  

Tout parait impossible jusqu'au jour où on le fait !

  • Bien manger
  • Bien vivre

18 décembre 2018


Pourquoi aimons nous tant les régimes ?

Les régimes…. Que celle de nous deux qui n’a jamais fait de régime lève la main ! Sans te mentir, il m’est arrivée à une période de ma vie de faire un régime. Oui je voulais perdre du poids car on m’avait dit qu’il fallait que je sois plus “légère” pour faire du triple saut. C’est un épisode de ma vie que je n’ai jamais raconté à personne. Durant bien 3-4 mois je me faisais de temps en temps vomir pour diminuer mon poids sur la balance rapidement.

Régimes, TCA et Obésité

Tout cela parce qu’on m’avait dit “qu’il fallait” ! J’étais obnubilé par mon poids et j’en suis arrivée à avoir un début de troubles du comportement alimentaire. Dieu merci ça n’a duré que quelques mois mais je n’ose même pas imaginer les dégâts physiques et mentaux que cela peut avoir sur les personnes atteintes de ces maladies.  Aujourd’hui je ne parlerai pas de TCA car c’est un sujet vaste qui mérite d’être traité plus en profondeur et je n’estime pas avoir été “victime” de cela. J’estime qu’il faut aborder avec la plus grande des prudences ce type de sujet. Non aujourd’hui, je parlerai des régimes en tout genre.

Pourquoi les régimes font grossir ?

Je voulais aborder cette thématique en 3 articles différents car il y a tant de choses à dire. En effet dans les croyances de certaines les régimes font encore maigrir, sauf que non, c’est complètement faux : LES RÉGIMES FONT GROSSIR !

Revenons en maintenant à notre sujet principal : A ton avis, pourquoi les entreprises officiant dans le secteur de la minceur sont-elles aussi lucratives ? Pourquoi ces dernières ont elles des chiffres d’affaires si faramineux ? Tout simplement car elles jouent sur le fait que tôt ou tard tu vas à nouveau grossir. Oui tu as bien entendu ! Ces entreprises ne veulent pas que tu perdes du poids car elle perdrait un client et donc des sous en moins.  Cette série d’articles, comme je te l’ai dit vas se diviser en 3 parties :

  1. Les régimes minceur
  2. Les boxs minceurs
  3. Les produits minceur

Mais avant cela laisse moi te raconter la fin de mon histoire…

Je me faisais vomir pour perdre du poids

Je tiens à préciser que je n’ai jamais eu de problèmes de poids ni avant ni maintenant car j’ai toujours régulièrement fait du sport. Cependant chez les sportifs de haut niveau, le rapport poids/puissance est très important. Le sujet de l’anorexie/boulimie dans le sport de haut niveau est d’ailleurs très tabou. Certains coachs mettent la pression pour que leurs athlètes perdent du poids.  Il y a notamment à la hauteur où les femmes (et les hommes aussi d’ailleurs) sont très fines.

Je ne pourrai pas dire dans mon cas qu’on m’avais mis la pression, mais il est vrai qu’on m’avait dit de perdre du poids. Je me suis donc mise la pression seule…. Et très souvent ça part de là… de cette phrase toute bête. A l’époque j’avais 23 ans et j’avais pris un peu de poids (rien d’énorme). Mais ayant arrêter durant une longue période l’athlétisme j’avais beaucoup plus de gras que d’habitude. Je préfère ne pas te donner de chiffres car là n’est pas le sujet.  Je ne souhaite surtout pas que tu compares mon histoire éventuellement à la tienne. Mon but est avant tout de t’alerter sur les effets néfastes des régimes minceur.

Je voulais avoir des résultats rapides !

Comme je te l’ai dit plus haut tout cela a duré environ 4 mois. J’ai eu tous les symptômes de la meuf au régime. Je diminuais petit à petit mes quantités de nourriture, je n’écoutais pas ma sensation de satiété. C’est 3 petits repas est rien d’autres et quand j’avais très faim j’attendais jusqu’à l’heure du repas. Je me souviens que chaque soir je me faisais toujours le même repas. C’était du pain blanc avec une omelette et du ketchup. ça marchait, je perdais du poids et j’étais contente, ça me motivait à continuer.

Je me disais que grâce à cette perte de poids j’allais sauter loin et avoir de belles performances rapidement. Aussi bizarre que cela puisse paraître, j’ai eu des grosses perfs car je me suis qualifiée pour les championnats d’Europe Espoirs.  Je ne pense pas que c’était grâce à mon poids car l’année d’après sans régime drastique, j’ai eu de meilleurs résultats. Cela était surtout dû à ma détermination.

Je faisais aussi en plus des 5 séances de sport par semaine du cardio à la fin de mes entraînements pour justement diminuer mon poids sur la balance. Puis et arrivé un moment où j’ai pété un câble. Le soir quand tout le monde dormait, à cette époque j’étais retournée vivre chez mes parents, je me faisais vomir.

En fait chaque soir avant de dormir je me pesais. Dans la nuit je pensais à ce que j’avais mangé et je culpabilisais un peu en me disant que je prendrais du poids, alors je me faisais vomir. Le lendemain, je me souviens j’avais mal à la gorge mais j’étais contente car j’étais proche de mon but. En y repensant, je me dit que j’étais complètement folle.

Mais tu vois à quel point ce type de déviance peut commencer de façon anodine et jusqu’où ça peut aller.

Ai-je atteint mon objectif ?

J’ai arrêté ce comportement déviant quand ma saison sportive s’est arrêtée. Contrairement à d’autres moi mon objectif de perte de poids était d’être plus forte en compétition. En soit, je ne voulais pas vraiment maigrir mais comme on m’avait dit que pour avoir de meilleurs performances je devais maigrir alors c’est ce que j’ai fait. Bien entendu j’ai repris tout le poids que j’avais perdu mais je n’ai pas pris plus car j’ai un métabolisme très rapide. En effet, depuis l’âge de 6 ans je fais du sport et j’ai toujours eu un poids assez stable. Cependant pour rien au monde je ne retournerai dans ce cercle vicieux. J’ai toujours été très à l’aise avec mon corps peu importe les variations de formes de celui-ci.

Les leçons à tirer de cette expérience

Je tenais donc à t’alerter que tu sois d’un côté ou de l’autre du miroir. En effet, tu peux être dans le cas de la fille qui veut absolument perdre du poids. Dans ce cas je te dirai d’arrêter d’écouter toutes ces personnes qui te disent que tu serai mieux avec quelques kilos en moins. Si tu t’aimes comme tu es et si surtout tu n’as aucun problème de santé, continue de manger sainement et surtout d’avoir une activité sportive.

Si tu es dans le cas de la personne qui conseille, fais attention au mot que tu emploies. Il est effectivement possible que la personne que tu as en face de toi ait besoin de perdre du gras (et non forcément du poids) mais conseille cette personne avec bienveillance.

Le surpoids, les troubles du comportement alimentaires et toutes ces autres déviances alimentaires peuvent arriver sans que l’on s’en rende compte. Mes parents d’ailleurs n’ont jamais rien su sur cette période. Comme tu as pu le constater, je n’ai fait aucun régime célèbre. Cependant vouloir avoir des résultats rapides et sur court terme m’ont amenés à avoir des troubles.

Je le dis souvent mais un bon plan d’actions, la patience et la persévérance sont les clés de la réussite. Et c’est ce que je prône dans mon membership. Alors rejoins nous !

La semaine prochaine je t’expliquerai pourquoi les régimes minceur font grossir. En attendant n’hésites pas à t’inscrire à mon challenge spécial nouvelle année : 7 jours pour te remettre au sport définitivement. Nous serons ensemble durant une semaine en live. Des séances de fitness et des webinars sont prévus. Tu verras, ça va être génial.

 

Participer au challenge gratuit

7 jours pour se remettre définitivement au sport après les fetes !